Calcul des pourcentages théoriques pondérés

Etant donné que le nombre de députés à élire et donc de voix à distribuer pour l'électeur diffère de circonscription en circonscription, il est de coutume de présenter les résultats nationaux sur base d'électeurs "théoriques" ou "fictifs" plutôt qu'en termes de somme des voix obtenues dans chaque circonscription.

Le nombre de suffrages obtenus par un parti est divisé par le nombre de voix dont dispose théoriquement l'électeur dans sa circonscription (ainsi, on divise par 21 le nombre de voix obtenues par chaque parti dans la circonscription du Centre, par 23 leur score dans le Sud, par 7 leur score dans l'Est et par 9 leur résultat dans le Nord).

La somme pour tous les partis et les quatre circonscriptions donne un résultat national en électeurs "théoriques" ou "fictifs", comme si chaque électeur avait donné son (unique) vote à un parti en particulier. Ces électeurs "théoriques" ou "fictifs" permettent de calculer aussi bien le score des partis au niveau national que pour chaque parti le taux des suffrages nominatifs.

Zum letzten Mal aktualisiert am