Convocation des électeurs

Les électeurs sont informés de la tenue d'un référendum par l'insertion d'une communication à 3 reprises dans 3 quotidiens luxembourgeois.

De plus, la commune informe par toute voie appropriée, mais en tout cas par voie d'affichage, les électeurs domiciliés sur leur territoire qu'ils peuvent consulter le texte sur lequel porte le référendum dans les lieux et aux heures d'ouverture indiqués.

Ces lieux et heures sont fixés librement par la commune, mais doivent être d'au moins 6 heures par semaine, et le samedi doit être l'un des jours d'ouverture.

La communication à paraître dans les journaux et celle effectuée par la commune doivent être rédigées dans les 3 langues administratives, à savoir le luxembourgeois, l'allemand et le français.

Le collège des bourgmestre et échevins envoie au moins 5 jours à l'avance à chaque électeur une lettre de convocation, indiquant le jour, les heures d'ouverture et de fermeture du scrutin, le local où le référendum a lieu et, s'il y a plusieurs bureaux, la désignation de celui où l'électeur doit voter.